HozéMOUV' février 2009 : ballons et bobos... » Ecole libre d\'Horion-Hozémont

 HozéMOUV' février 2009 : ballons et bobos...

18/2/2009

Newbreed

Parfois, ça fait " Plouf "...

 

Depuis le mois de janvier, la Piscine Communale de Grâce-Hollogne subit de gros problèmes. Le bassin d'apprentissage étant fermé, ainsi que la pataugeoire, nous avons donc, de semaine en semaine, été contraints d'annuler les cours.

Selon les informations dont nous disposons, une petite partie du grand bassin est dévolue aux " non-nageurs ", et la quantité d'enfants présents dans cet espace dépasse l'entendement. Ainsi donc, nous attendrons patiemment que les travaux de réparation soient terminés avant de reprendre le chemin d'Atlantis.

 

Selon toute vraisemblance, les leçons de natation reprendront leur cours (d'eau) après les vacances de Carnaval. Nous vous tiendrons informés en cas de prolongation des délais de réfection.

 

A part ça, quoi de neuf ?

 

Eh! bien, nous avons passé cette première partie de l'année à pratiquer des activités " ballons ".  Pendant que les grands (re)découvraient le Volley-Ball, les " pas encore tout à fait grands " ont appris à dribbler de façon statique et en déplacement, au travers de jeux, de parcours et de courses. Depuis trois cours, c'est en situation de match que chacun a pu mettre à profit l'initiation aux techniques, et nous avons eu droit à de beaux échanges qui firent monter la pression dans le public (euh... quoi?  quel public?).

Chaque classe a pu se rendre compte de la nécessité de l'échauffement musculaire et articulaire, car les ballons ne sont pas toujours les meilleurs amis de nos petits doigts...  Heureusement, tout le monde a pris à coeur les consignes de sécurité, et aucune blessure n'est à déplorer.  En effet, il est fréquent qu'un rebond mal appréhendé entraîne une entorse ou une fracture.  L'une fait aussi mal que l'autre et engendre bon nombre de contrariétés au quotidien, sans compter la douleur.

 

Allo, Maman, Bobo...

 

Tiens à propos, que faire lorsqu'on se blesse ?  Pas de panique, voici comment réaliser les " premiers secours ".  Nous n'aborderons ici que les blessures par balle (quoi? awè, par " ballon " !  On a eu peur...).

Généralement, on conseille d'abord l'application de glace sur la blessure, afin d'éviter que " ça ne gonfle " (oedème).

Vanille, chocolat, pistache, le parfum de la glace est laissé au goût de chacun, mais il est préférable, lorsqu'on ne dispose pas d'un " cold pack " (pochette contenant un gel spécial, à maintenir dans le compartiment " freezer " du frigo), d'appliquer les glaçons que Papa comptait mettre dans son apéritif du dimanche après la messe.

Certains préconisent l'application de chaleur plutôt que de froid. Pour ma part, j'ai toujours, en matière de blessure uniquement, préféré le froid au chaud, car le froid anesthésie (diminue) un peu la douleur.

C'est froid mais ça brûle !

Mettez vos glaçons dans un linge propre, afin d'éviter la brûlure du froid.

Après dix minutes, appliquez, sur l'endroit douloureux, une crème de type " Flexium ", " Fastum Gel " ou encore " Hirudoid ".

Ensuite, immobilisez l'articulation dans un bandage. L'idéal est de s'assurer que l'articulation est maintenue grâce à une attelle.

Si, dans les vingt-quatre heures, la douleur persiste, ou si entre-temps elle s'accentue, si vous constatez un oedème ou un hématome (un " bleu "), mieux vaut vous rendre à l'hôpital, afin de " passer une radio " et de mettre votre douleur dans les mains des spécialistes.

 

Bon, c'est pas tout ça, mais le Carnaval se profile à l'horizon du week-end, alors enfilons nos costumes et allons défiler !

Bonnes vacances !

Category : 08-09 Print

| Contact author |